Volunteers helping refugees integrate and maximise potential in their local Guinean communities

7241475484 0cfed6e317 mThe protection of the human rights of refugees is a part of the “spirit of Rio”. As well as this, with environmental and security issues becoming increasingly intertwined, efforts to make a more peaceful and stable world are at the crux of the ideology behind creating a sustainable planet.

 

The West African country of Guinea borders Sierra Leone, Côte d'Ivoire and Liberia, all of which are still recovering from recent conflicts. Wars in West Africa have led to over half a million people being displaced and have also created some 149,000 refugees. The Office of the United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR) has been working on a project with other UN agencies and the Government of Guinea in order to facilitate the integration of refugees into the communities where they live in Guinea. These projects have had improved success thanks to the work of volunteers.

Lire la suite...

The Council of Social Welfare: support from one million volunteers after the earthquake and tsunami in East Japan

JapanThe disaster known as the Great East Japan Earthquake occurred at 2:46pm on 11 March 2011, with an epicenter located approximately 72 km off the Northeastern region of Oshika Peninsula in Japan. Almost 1 million volunteers helped in the recovery process after this disaster, which killed 15,852 people and left 3,287 people missing.

Lire la suite...

Les volontaires et leur contribution au développement local et à la résilience des communautés

Avec l’aimable autorisation de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

 

Le volontariat est à la base de l'édification de commuanutés. Les volontaires iront plus loin et donneront gratuitement leur temps, leurs compétences, leur connaissance du terrain et leur compassion. Le développement local est important pour eux et c’est grâce à eux que les choses avancent. En participant aux processus décisionnels, ils renforcent l'autonomie démocratique et renforcent le rôle de la responsabilisation dans le développement. Les volontaires contribuent à édifier des communautés résilientes de plus d'une façon. 

Comment débarrasser le monde de ses déchets (un pays à la fois)

Saviez-vous qu’on estime à 100 millions de tonnes les déchets déversés en décharges sauvages à travers le monde? Les déchets sont partout, dans les villes, les forêts, les océans et sur les plages. Ce qui peut être décourageant. Mais quelques bénévoles déterminés ont suscité une révolution. Un mouvement civique tout au moins. Quiconque veut débarrasser le monde de ses déchets doit aussi éduquer la population sur l'importance de conserver un environnement exempt de déchets.

Lire la suite...

L’Inde – Un drapeau où flotte la couleur verte

Plus de 1,2 milliard de personnes vivent en Inde, ce qui en fait le deuxième pays du monde en termes de population. Les initiatives visant à éliminer la pauvreté ont amélioré les conditions de vie de très nombreuses personnes. Une population si nombreuse ne peut pas vivre un développement économique et social rapide sans que des effets néfastes pour l'environnement ne se fassent sentir dans le pays tout entier. Les Indiens ne veulent pas que le développement de leur pays se fasse aux dépens de la planète : les mesures prises pour minimiser l'impact environnemental du pays commencent à se voir. Ces initiatives ne se limitent pas à des généralités, elles impliquent également de grandes sociétés et des gens qui mettent leur temps, leur savoir et leurs ressources finanières au service de l’environnement. Parmi les grands succès, il faut citer l’initiative intitulée Ma terre, mon devoir (My Earth My Duty) diffusée par la chaîne d’actualités indienne Zee News, qui émet 24 heures sur 24.

Lire la suite...