Thursday, 03 January 2013 05:43

La formation des femmes et la scolarisation des jeunes filles défavorisées

Written by  Emmanuel KANSIE

Engagée dans le processus de scolarisation des jeunes filles défavorisées, l’association Munyu des Femmes de la Comoé est, jusque là, confrontée à un manque d’ouvrages didactiques au profit des élèves. Afin de lui venir en aide, le Programme des Volontaires des Nations Unies lui a fait un don d’ouvrages didactiques d’auteurs africains. C’est au cours d’une cérémonie le samedi 3 novembre 2012 au siège de l’association à Banfora.
« N’y a-t-il pas de la littérature africaine ?», c’est en ces termes que Marguerite Coulibaly, responsable de la bibliothèque de l’Association Munyu des Femmes de la Comoé, a exprimé les préoccupations des élèves. Désormais, plus de soucis pour les ouvrages didactiques d’auteurs africains dans cette bibliothèque. Le Programme des Volontaires des Nations Unies a achalandé ses rayons le samedi 03 novembre 2012. Au cours d’une cérémonie, le chargé du Programme VNU, Paul Armand MENYE a remis une soixantaine de livres à la bibliothécaire de l’association, madame Coulibaly Marguerite. Engagée dans la formation des femmes et la scolarisation des jeunes filles défavorisées, cette association a créé un centre d’alphabétisation et de formation des femmes et des jeunes filles dans les métiers de couture, de broderie et de la transformation agro-alimentaire. Mais, vu le nombre croissant de jeunes filles non scolarisées ou déscolarisées dans la ville de Banfora, elle a décidé d’ouvrir une classe de 6e, 5e, 4e et 3e afin d’aider ces dernières à avoir accès à l’éducation. Cependant, confie madame Coulibaly, bien que disposant d’une salle de lecture, nos élèves n’ont pas accès à la documentation du fait de l’insuffisance de l’équipement en ouvrages scolaires. Ce qui joue sur les rendements scolaires. Face à cette situation, le Programme des Volontaires des Nations Unies, qui œuvre pour la paix et le développement, a manifesté sa solidarité envers les jeunes filles et les femmes de l’association leur offrant l’opportunité d’avoir accès à une documentation de qualité et d’origine africaine.
Pour Aimé Sawadogo, chargé de communication de l’association Munyu et représentant la Directrice, l’action solidaire des Volontaires des Nations Unies est à apprécier à sa juste valeur: « la bibliothèque est là et les enfants viennent dans l’espoir d’y trouver des livres africains. Mais, ils repartent découragés parce qu’ils n’ont pas été satisfaits. Nous sommes très contents de ce don qui nous permettra de répondre aux besoins pédagogiques des élèves », se réjouit-il.
Ce geste symbolique de solidarité et de volontarisme apporte un grand soulagement aux parents d’élèves qui ne disposent pas de moyens financiers pour acheter des livres pour leurs enfants. C’est pourquoi, le Secrétaire Général du Conseil Régional des Cascades, Alexandre ILBOUDO, a salué l’initiative du Programme VNU tout en invitant les responsables de l’association à une bonne gestion des documents afin que cela profite à tous les élèves du centre en particulier et à ceux de la ville de Banfora en général. Emmanuel KANSIE

Read 1956 times Last modified on Sunday, 06 January 2013 17:39